Distante d’une vingtaine de kilomètre de la ville de Toamasina, la palmeraie est entièrement certifiée biologique internationale depuis 1994 (ECOCERT)

Circonscription de Toamasina II, elle est à cheval sur deux communes, celle de Fanandrana et Amboditandroho.